Le premier recueil de la Reine

 

Les manuscrits Chantilly 492 et 493, acquis par le duc d’Aumale vers 1887, avaient longtemps été réunis en un seul volume, comme en attestent des trous de ver et des taches similaires dans les deux parties. [...] Le recueil contient en tout vingt-six titres et vingt-cinq enluminures dans un ensemble de 429 folios. Comme l’indiquent le style hétérogène de la décoration et des enluminures, mais aussi les différents styles d’écriture, le volume ne fut pas produit d’un trait, mais sur un laps d’années, vraisemblablement entre 1399 et 1405. [...] Le recueil représente donc, comme l’a clairement démontré James Laidlaw, un des premiers produits de l’atelier de Christine [de Pizan] et s’avère en fait le premier recueil de ses œuvres. [...]

 

O. Delsaux, G. Ouy, C. Reno et I. Villela-Petit, « Le premier recueil de la Reine », dans D. Buschinger et al. éd., Christine de Pizan et son époque (actes du colloque international de décembre 2011), Amiens, 2012, p. 46-55.

Université de Picardie - ISBN : 978-2-901121-76-3