« Floraison d’études »

 
Revenir sur les chefs-d’œuvre est toujours profitable et stimulant pour la recherche. Malgré l’intérêt constant qu’on leur porte, bien des énigmes restent à résoudre, des découvertes à faire. Dans le domaine de l’enluminure, les expositions de 2004 consacrées à l’art du temps de Charles VI ont ravivé la curiosité pour deux manuscrits de premier plan : les Très Riches Heures de Jean de Berry (Chantilly, Musée Condé, ms. 65) et les « Bedford Hours » (Londres, British Library, Add. 18850). [...]

 

I. Villela-Petit, « Les Très Riches Heures de Jean de Berry et les Heures de Bedford. Floraison d’études sur deux œuvres majeures de l’enluminure du XVe siècle », dans Perspective. La revue de l’INHA, 2008, n° 1, p. 145-150.