« Recettes de Michelino da Besozzo »  

 

Daté de 1431, le Liber colorum de l’humaniste Jean Lebègue contient entre autres textes des recettes de couleur rassemblées quelques décennies plus tôt par un milanais, Giovanni Alcherio, les unes en Italie du Nord, les autres à Paris. Une recette pour la préparation du bleu de lapis-lazuli provient du célèbre Michelino da Besozzo, qui semble avoir fait un large emploi de ce pigment, le plus coûteux de la palette médiévale, dans les livres d’un raffinement exquis qu’il enlumina à Milan et Venise. Quatre autres recettes, placées sous le titre De coloribus ad illuminandum libros, furent dictées par l’enlumineur parisien Antoine de Compiègne. La première est pour la dorure, la seconde une laque de bois brésil et les dernières pour deux types de vert-de-gris, mais un rouge sinopis, un jaune de safran et un bleu lazurium sont aussi mentionnés. Les données biographiques plaident pour l’identification de cet enlumineur avec le Maître du Policratique de Charles V, actif à Paris dans le dernier tiers du XIVe siècle.

 

The Colours of miniature paintings: recipes from Michelino da Besozzo and Antoine de Compiègne. The Liber colorum of French humanist Jean Lebègue, dated 1431, contains among other texts colour recipes collected a few decades earlier by a Giovanni Alcherio from Milan, some in Northern Italy and the others in Paris. One, for the manufacturing of lapis-lazuli blue, came from the great painter Michelino da Besozzo, who seems to have made extensive use of this most expensive pigment of the mediaeval palette in the few exquisite books he illuminated in Milan and Venice. A set of four recipes, with the title of De coloribus ad illuminandum libros, was dictated by the French illuminator Antoine de Compiègne. The first recipe is a gilding process, the second for brazil lake and the last ones for two kinds of copper-green, but sinopis red, saffron yellow and lazurium are also quoted. Biographical datas support an identification of the illuminator with the so-called Master of the Policraticus, active in Paris in the last third of the XIVth Century.

 

I. Villela-Petit, « Les couleurs de l’enluminure : Recettes de Michelino da Besozzo et d’Antoine de Compiègne », dans Revista de Historia da Arte, série W, t. 1 : Medieval Colours between beauty and meaning (actes du colloque organisé par la Faculté des sciences et techniques de l’Universidade Nova de Lisbonne, 10-11 septembre 2009), p. 86-101.

Consultable en ligne :

http://revistadehistoriadaarte.files.wordpress.com.pdf