« Imiter l'arc-en-ciel »  

 

Le traité de techniques artistiques rédigé par le moine Théophile entre la fin du XIe et le début du XIIe siècle et connu sous les noms de Schedula diversarum artium ou De diversis artibus jouit dans le domaine des études d'Histoire de l'Art d'une notoriété non démentie depuis sa redécouverte par Lessing à la fin du XVIIIe siècle. Son troisième et dernier livre, le plus développé, sert de référence pour l'orfèvrerie médiévale - Théophile lui-même était sans doute orfèvre - mais les deux autres (peinture et vitrail), quoique plus courts sont également précieux. C'est sur le livre I que nous souhaiterions revenir, livre consacré successivement à des indications d'usage, à la peinture sur panneaux et à la polychromie des bois sculptés, à l'enluminure...

 

I. Villela-Petit, « Imiter l'arc-en-ciel : la règle des couleurs dans la Schedula diversarum artium de Théophile », dans Histoire de l'Art, n°39 : La Couleur, octobre 1997, p. 23-36, pl. IV et V.

 

Voir aussi : Les traditions esthétiques de la peinture médiévale