Louis de Guyenne

 

Petit-fils de Charles V, petit-neveu de Jean de Berry et Philippe le Hardi, Louis de Guyenne (22 janvier 1397, dauphin en 1401, † 18 décembre 1415) avait de qui tenir. L’art dont il fut toujours entouré devait aussi former son goût. Dès mars 1397, le chasublier Guillaume de Baugis avait fourni des ornements en drap d’or pour la chapelle du nouveau-né. En avril, le peintre du roi Colart de Laon recevait de la reine paiement pour un tableau attaché au chevet de son lit représentant ses saints patrons Louis roi de France et Louis de Marseille. Et, en juin de la même année, l’orfèvre Jean Clerbourc était payé pour un hochet d’argent doré dont la façon était « de grant painne ». […]

 

I. Villela-Petit, « Louis de Guyenne », dans le catalogue d’exposition Paris 1400 – Les arts sous Charles VI (1380-1422), sous la direction d’E. Taburet-Delahaye (Paris, Musée du Louvre, mars-juillet 2004), Paris, 2004, p. 140-141. Hachette - ISBN : 2-21362-022-9

 

Voir aussi : « Maîtres peintres et enlumineurs : identités incertaines » Et : « Nouvelles dévotions »