« Médailles de Charles VII »

 

Les négociations pour la reddition de Bayonne en août 1451 prévoyaient le versement par les habitants de 40 000 écus d’or pour compenser les frais de la campagne militaire de l’armée royale, dont 10 000 dès la Toussaint. C’est peut-être avec une partie de cet or que furent frappées à la Monnaie de Paris des « pièces en façon de monnaie » qui célébraient la fin de la guerre de Cent Ans. A une époque où la remise de médailles en guise de décorations militaires n’était pas encore en usage, elles étaient vraisemblablement destinées aux cadeaux diplomatiques et aux gratifications à la Cour à l’occasion des étrennes. [...]

 

I. Villela-Petit, « Médailles de Charles VII dites ‘Calaisiennes’ », dans D’Azincourt à Marignan : chevaliers & bombardes 1415-1515 (cat. expo. sous la dir. de S. Leluc, A. Leduc et O. Renaudeau), Paris, 2015, p. 190-191.

Gallimard - Musée de l’Armée - ISBN : 978-2-07-014949-0